En 2018, Cécile San Millan créa Labess.
Toujours la tête en l’air, à scruter les lignes de chaque bâtiment, l’ombre d’une feuille balayée par le vent, les formes que peuvent créer une flaque d’eau; c’est vers la quête d’objets rares qu’elle jeta son dévolu.

Elle sélectionne des intemporels et s’émerveille devant des traits imparfaits, où seul le savoir faire manuel peut rendre une beauté singulière de lignes irrégulières comme le geste tremblant d’arabesques sur de la céramique.

Le space age l’a toujours fasciné, et sera une vraie source d’inspiration de son univers. Des contours voluptueux, ondulés, gracieux, tels des navettes spatiales; sont des lignes conductrices des objets chinés par Cécile.